reduction impot : peut-on être exonéré de taxe foncière ?

Si vous achetez ou possédez déjà une propriété en France, vous devrez payer la taxe foncière ou l'impôt foncier français, même si vous le louez.

Si vous louez quelque part en France, vous devrez également payer la taxe d'habitation. La taxe d'habitation est facturée annuellement à l'occupant d'une propriété s'ils y résidaient le 1er janvier de la même année. Si la propriété est votre résidence principale, une reduction impot de 10 à 15% par enfant est accordé (comme mentionné ci-dessus).

À partir de 2014, les maisons de vacances situées dans des régions en pénurie de logements peuvent être assujetties à une taxe d'habitation pouvant aller jusqu'à 20%.

Les taxes foncières élevées sur les logements de grande valeur

Le montant de cette taxe foncière française dépend de la taille et de l'état de la propriété, ainsi que des tarifs fixés par les communes locales.

Les logements de grande valeur sont également soumis à un prélèvement supplémentaire de :
  • 0,2 pour cent pour les maisons primaires, si la valeur imposable dépasse 4 573 euros;
  • 1,2% pour les résidences secondaires si la valeur imposable est comprise entre 4 573 EUR et 7 622 EUR;
  • et 1,7% pour les valeurs supérieures à 7 622 EUR.